my Geek::Story;

18/10/2005

Nos amis les sumos

Filed under: — guedou @ 10:55

Il y a environ trois semaines, je suis alle voir les sumos a Ryogoku. Si ce n’est pas deja fait, vous pouvez trouver des photos (floues) ici.

Avant, apres ?

Voici quelques informations que j’ai pu glaner (voir ici, si ca ne suffit pas).

  • yokozuna: c’est le mot designant le sumo le plus fort. Je pensai que c’etait le nom d’un sumo super connu … Il porte une ceinture de cordes, appelee shimenawa, sur laquelle sont accrochees des bandes de papiers pliees en zig-zag. Elle marque la limite de quelque chose de sacre et se trouve egalement dans les temples.
  • shico: (comme les dents pourries) rituel dans lequel les sumos levent les pieds tres hauts pour chasser les mechants esprits. Ce n’est donc pas seulement pour montrer qu’ils sont souples.
  • gyouji: l’arbitre. Ils s’appelent presque tous Kimura :*)
  • mage: le nom de la coiffure des sumos. Apparement, lorsque un sumo n’a plus de cheveux et ne peut plus se coiffer comme ca, sa carriere est finie.
  • chanko nabe: en gros, du nabe pour sumo.
  • mawashi: sorte de tablier que l’on peut voir sur la photo suivante.

Mawashi

Les combats sont tres rapides et durent environ 5 secondes. L’arbitre engage le combat, les sumos se precipitent l’un sur l’autre et c’est fini. Les regles sont tres simples. Un sumo perd un match lorsque: il marche hors du ring, autre chose que ces pieds touchent le dohyo (ring), et s’il utilise une prise illegale (en gros un truc qui fait mal).
Les rituels sont eux beaucoup plus longs, et durent une bonne grosse minute. Ils incluent entre autres la purification du dohyo en y jetant uen poignee de sel ainsi que le chico.

Fait interessant, on boit beaucoup en regardant les sumos :*)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *