my Geek::Story;

30/01/2005

Dans mon appartement

Filed under: — guedou @ 14:23

Il y a pas mal de petites choses dans mon appartement que l’on ne voit pas souvent en France. Commencons par le plus enervant, l’isolation: il n’y en a pas. C’est un appartement neuf mais on peut sentir l’air froid rentrer par les vitres toutes fines et par la porte. Bref, je contribue au rechauffement global de Tokyo mais pas de ma chambre :*)
J’ai reussi a recuperer quelques maigres informations (foireuses ?!?) sur la non-isolation:

  • limiter les dechets en cas de tremblements de terre
  • permettre d’evacuer l’humidite plus rapidement et eviter que tout l’immeuble ne pourrisse si un appart n’est pas occupe

Le systeme de chauffage par l’air conditionne et quelque peu foireux: ca coute cher, et c’est pas tres efficace. Merci a ma grosse couette de me tenir chaud pendant la nuit sinon j’aurai ete transforme en glacon depuis un bail …

A part ca, il y a plein d’autres choses cools comme le bac en plastique sous la machine a laver. En cas de fuite, la flotte est evacuee directement: on n a pas a eponger et on innonde pas ses voisins.

Bac sous la machine a laver

Le chauffe eau ne marche pas en permanence, on doit l’activer avant de s’en servir (ou le laisser allumer tout le temps). Avant de prendre un bain par exemple, on peut demander une temperature et un volume d’eau a l’avance. Bien pratique meme si je me vois mal prendre un bain vu la taille de la baignoire.

Chauffe eau

La salle de bain est equipee d’une clime speciale possedant differentes fonctions dont celle permettant de secher le linge. C’est plutot efficace et tres pratique quand on est a cours de fringes pendant un typhon.
Clime salle de bain

Le compteur de gaz est lui aussi magique. Il peut detecter des fuites et des surconsommations de gaz, et se bloque pendant un tremblement de terre. Il faut alors le rebooter (si si ! Il y a un bouton reset dessus :*).

Le reste des gadgets est plutot commun dont les toilettes de l’espace avec lunette qui chauffe et jet d’eau. La suite en images, ici.