my Geek::Story;

08/10/2004

Premier contact

Filed under: — guedou @ 21:02

Je viens de passer une soiree tres sympa avec les etudiants et chercheurs avec qui je vais bosser ces prochains mois. Nous avons commence par nous presenter les uns les autres ainsi que nos travaux. Ce fut assez laborieux vu l’anglais de certains mais j’ai passe un tres bon moment :*)

J’ai hate de commencer mes cours de japonais et de pouvoir enfin discuter reellement avec eux.

Apparement, je vais bien m’entendre avec mon tuteur car il est tres favorable aux recherches appliquees et ne semble pas trop aimer la recherche fondamentale pure.

Consulat

Filed under: — guedou @ 20:47

Afin de faire mon immatriculation consulaire et demander ma nouvelle carte d’electeur , j’ai du faire un petit saut au consulat. Autant dire tout de suite, que j’ai rapidement su que je n’etais plus au Japon mais en bel et bien France.

Apres 20 minutes d’attente, une $&@# bien de chez nous est venue me chercher. Elle m’a bien fait savoir que je la derangeai en soufflant alors qu’elle regardai l’heure, il etait 11h50 …

Il ne s’est rien passe de bien exceptionnel pour qui a deja eut affaire a l’administration francaise mis a part que cette charmante dame n’y mettait vraiment pas du sien. Je lui ai presente mon passeport et a mon plus grand etonnement, elle m’a aussi demande ma carte d’identite …

Bref, pour me faire immatriculer, on m’a demande:
– 2 photos
– carte d’identite & passeport
– acte de naissance de moins de 6 mois
– preuve de residence au japon
– attestation APD (je ne l’ai pas donne, ca doit passer sans)

Cerise sur le gateau, elle m’a propose de garder des enfants de ressortissants francais des que je lui ai dit que j’etais etudiant. Je lui ai bien dit qu’en temps que chercheur, je n’avais pas que ca a faire, que j’avais des cours l’apres midi, que je voulais bien depanner mais que c’etait abuse que les parents recuperents les momes a 21h, mais elle est revenue plusieurs fois a la charge.

Je me suis quand meme fait expliquer que je pouvais travailler sur un ordinateur tout en gardant les enfants et que j’allais etre paye (encore heureux !). Comme, j’avais envie d’avoir ma carte et de pouvoir voter, je lui ai rien dit pour ne pas la vexer, mais je suis sorti vraiment tres enerve de son bureau …

L’administration et japonaise ne m’a pas pose autant de souci, alors que je suis etranger et que je ne parle mem pas la langue … ‘[..] ce qu’on est bien en france [..]’

nb: s’inscrire sur une liste electorale a l’etranger ne permet de voter que pour les referendums et les presidentielles.