my Geek::Story;

30/08/2004

Rock en Seine #2

Filed under: — guedou @ 2:47

L’affiche de ce festival promettait d’excellents moments et c’est ce qui c’est passé. Mis à part certains hics d’organisation, tout à été nickel. C’est bien beau de prévoir des chiottes, mais mieux vaut en mettre en quantité suffisante. J’ai vraiment apprécié d’être un mec et de pouvoir aller aux toilettes où je voulais :*)

La fête du vendredi a commencé par Blanche que j’ai bien aimé mais sans plus. Ensuite ça a été de la tuerie furieuse avec les Flogging Molly (quelle idée de les programmer si tôt, les organisateurs voulaient nous fatiguer rapidement ou quoi ?), Sonic Youth, The White Stripes et The Chemical Borthers. Bref que du bon ! C’est assez surprenant de voir les White sur scène, autant Jack est présent, autant Meg à l’air d’un pantin jouant de la batterie. Mais je lui pardonne, elle est jolie.

Le samedi était globalement plus mou que la veille ou alors j’étais vraiment plus claqué. J y ai découvert Colour of Fire et Archive. La grosse baffe dans la gueule fut Buck65, un mec avec une incroyable préstance et une bonne gueule. Tout s’est achevé avec Muse.

La grande scène était remplie, impossible de s’approcher facilement. J’ai du jouer des coudes et feinter pendant les pogos afin d’être plus près. Ca n’a pas été chose facile, j’ai du esquiver les coups de gologoth 13, marcher dans une flaque de vomi et nager dans la boue. Le combat en valait le coup, de près Muse ça arrache malgré le nombre de pequenots au mêtre carré. Du genre a ne pas apprécier leur place et à raler au moinde coup de coude. La fin du concert fut rock’n roll, avec quelques accessoires et une batterie violentée. La phrase du jour revient aux potiches derrière moi: “Tu crois que c’est fini ?”, “Beinh, il vient pas de casser sa guitare et la batterie là ?”, “?!?”.

Ce fut un beau festival avec de la vraie bière, pas comme aux solidays, et une ambiance sympa mais sans plus. Les boules quies offertes par les organisateurs, c’était une bonne idée, il aurait mieux fallu mettre moins fort et en tout cas régler la sono plus proprement. Par moment, c’était vraiment laid.